DAE : que savez vous sur les DAE ?

Aujourd’hui avec les formations de secourisme, il est possible de sauver des vies avant l’arrivée de l’ambulance avec des gestes simples, ceci dit, parmi les plus importants de ces gestes nous citons le massage cardiaque et la défibrillation à l’aide d’un DAE lors des arrêts cardiaques.

Dans quelle situation faut-il utiliser un DAE ?

DAE ou appelé aussi ”Défibrilateur automatique externe” est un appareil dont le rôle est d’analyser le rythme cardiaque à la recherche d’un rythme choquable afin d’envoyer un courant électrique au cœur lui permettant de retrouver sa fonction normale. Mais la question qui se pose est : quand faut-il placer un défibrillateur automatique externe ? La réponse est simple, c’est quand vous constatez un arrêt cardio-respiratoire ou autrement dit, une mort apparente chez la personne suspecte.

Pour constater un arrêt cardio-respiratoire chez une personne, il faut s’assurer que cette dernière est inconsciente, sans mouvements respiratoires perceptibles mais aussi que les pouls sont indétectables, là vous pourrez placer le défibrillateur automatique externe et commencer un massage cardiaque.

D’ailleurs, en France, depuis quelques années, il a été mis à disposition des citoyens des défibrillateurs automatiques externes un peu partout dans les lieux publics permettant ainsi aux gens qui ne sont pas médecins ou dans le corps médical, de sauver des vies facilement avant l’arrivée des secours, car il faut savoir que chaque minute après un arrêt cardiaque réduit la chance de survie du patient d’environ 8%.

Comment utiliser un DAE et quelles sont les étapes à suivre ?

Pour utiliser un défibrillateur externe, il est important de savoir que ce dernier ne peut être utile seul, car ce n’est qu’un maillon d’une chaîne de survie qu’il faudra respecter.

Cette chaîne de survie doit essentiellement passer par :

  • L’appel instantané des secours.
  • Le massage cardiaque externe.
  • Le travail du défibrillateur automatique externe.

Cependant, il faut quand même savoir placer correctement le défibrillateur, et pour cela il faut :

  • Allumer l’appareil et le mettre en marche.
  • Placer les deux électrodes sur un torse nu, l’une sur le côté droit du sternum et l’autre sur le côté gauche du thorax.
  • Garder le défibrillateur allumé et ne retirer en aucun cas les électrodes et surtout suivre les instructions vocales ou visuelles fournies.

Passons au massage cardiaque, ce dernier doit être sur un plan dur, le masseur sur le côté du patient doit effectuer des compressions au milieu du thorax, les bras bien tendus. Il est nécessaire de pratiquer 30 compressions puis faire deux insufflations dans la bouche du patient, et répéter ces deux actions ( compressions, insufflations ) jusqu’à l’arrivée des secours.

Quand le défibrillateur détecte un rythme choquable, il le signalera au sauveteur qui doit s’éloigner du patient et s’assurer que personne ne touche ce dernier pendant que l’appareil délivre le choc électrique. Ceci dit, la réanimation du patient n’est pas terminée même après avoir retrouvé un bon rythme cardiaque, le sauveteur doit continuer à faire le massage cardiaque après que l’appareil l’ai autorisé.

Bourgogne-tourisme-drt.fr